DENONCIATION

Posté le 29 octobre 2011

Voici un mail reçu ce matin concernant le fabuleux avenir de ma profession. L’orthophonie non remboursée pour les troubles du langage oral et écrit, WAAAOOOUUUUUUUUUUUUUUHHHHHHH ! Fantastique !!! Autant se dire que demain nous sommes des milliers à ne plus avoir de boulot, autant se dire que vous n’aurez plus de soignants, vous les parents, car vous ne pourrez pas assumer des prises en charge au minimum hebdomadaires et non remboursées par la sécu. Voilà ce que devient la santé en France.

Merci de vous battre avec nous pour que ce merveilleux job perdure. Merci de relayer sur vos réseaux.

« Ce vendredi 28 octobre à 15h30, une conseillère du Ministre de la Santé ainsi qu’un conseiller du Ministre de l’Enseignement supérieur ont reçu une délégation composée de la FNO, de la FOF, de la FNEO (étudiants), de l’UNADREO (Société savante), des Centres de formation, des grandes Centrales syndicales (FO, CFDT, CGT) pour lui annoncer leur décision conjointe : une orthophonie à double vitesse.

Ce que nous avons combattu durant des années, refusant une orthophonie de base et une orthophonie de spécialistes, est pourtant ce que propose le gouvernement aux orthophonistes et à leurs patients.

Concrètement, le niveau M1 sera réservé aux orthophonistes qui rééduqueront le langage oral et le langage écrit. Ces « orthophonistes » là exerceront en dehors de la Santé, ce dernier secteur étant réservé aux orthophoniste-praticiens formés en M2.

Il s’agit du pire scenario possible : un accès aux soins limités, une profession explosée, le déremboursement des actes de langage oral et langage écrit…

Quant à nous, « orthophonistes de base », qu’allons-nous devenir ? Vous imaginez-vous annonçant à vos patients aphasiques, à vos patients autistes ou Alzheimer que désormais, après 10, 15, 20 ou 30 ans d’exercice, vous n’êtes plus capables de les prendre en charge ?…

Cette décision est inacceptable. Elle ne peut rester sans réactions. Nous nous devons de réagir fortement.

Le bureau de la FNO est en cellule de crise et réfléchit aux suites à donner. Cette annonce faite à la veille d’un long week-end férié n’est pas un hasard. Mais n’attendons pas mercredi pour réagir. Activez vos réseaux : Twitter et Facebook doivent relayer les informations et être largement diffusées. »

2 commentaires pour « DENONCIATION »

  1.  
    Manuel
    29 octobre, 2011 | 12:30
     

    La honte !!
    En cette période électorale il faut les brasser nos petits politiques ! Et puis bien sûr ça se fait toujours en catimini !
    Allez courage, il faut se battre, et de tout coeur avec toi.

  2.  
    femmepsy
    30 octobre, 2011 | 17:21
     

    En regardant plus loin, Rêva, on dirigera les enfants qui ont des besoins ortho vers la psychiatrie ce qui coutera encore plus cher en sécu mais cela va avec tout le reste… La suppression des AVS… CLIS… etc…
    Courage et bises à toi

Laisser un commentaire