Secondes…

Posté le 23 novembre 2011

J’égrenne les secondes pesantes et déprimantes qui s’offrent à moi en ce moment…

Tu vas mal, toi mon p’tit lou qui grandis… Tu me demandes implicitement cette présence constante que je ne peux avoir, que j’ai pourtant au rythme des secondes qui s’écoulent au fil de la journée, des jours qui passent.

Je suis allée voir cette femme pour toi, je lui ai déballée des tranches de vie dont je ne suis pas fière (car je n’ai pas toujours été cette maman attentive que j’essaie d’être aujourd »hui)… C’est dur mon lou, tu ne peux pas savoir aujourd’hui, et tant mieux. Peut-être ne sauras-tu jamais ce que c’est que d’emmener son enfant voir « quelqu’un » comme on dit… C’est dur de ne pas se sentir suffisamment forte et suffisamment perspicace pour ne pas y arriver seule. C’est dur de se dire que je te colle cette étiquette d’enfant fragile alors que je pense que tu as tant de ressources à exploiter… que je le SAIS.

Alors mon lou, tu vois, je te dédies ce billet, court c’est certain, pour te dire à quel point je t’aime, à quel point mon coeur de maman a mal de te savoir mal… Je sais que tu luttes et je sais que tu vas y arriver, je vais t’aider comme je peux. Et puis je suis là, mais ça je pense que tu as compris.

Voilà mon p’tit père, peut-être un jour liras-tu ces lignes… peut-être pas, mais moi, j’avais besoin de les poser.

Je suis fière de toi, fière de ta soeur, fière de vous deux.

4 commentaires pour « Secondes… »

  1.  
    Suzame
    24 novembre, 2011 | 8:25
     

    Je l’ai fait : emmener mon p’tit père voir « quelqu’un ».
    Un jour (quelques années plus tard) il a dit « je n’ai plus besoin ».

    C’est un geste d’amour d’emmener son enfant « voir quelqu’un ».

    Bise Rêva.

  2.  
    Mind The Gap
    24 novembre, 2011 | 14:56
     

    Je crois que les êtres les plus forts sont également les plus vulnérables, que les plus sensibles peuvent être aussi les plus durs.
    Parfois, on a du mal à trouver l’équilibre entre les 2 d’où l’utilité de se faire aider pour y parvenir.
    Bises à toi.

  3.  
    Nathy
    24 novembre, 2011 | 22:16
     

    Rêva,

    Ce geste Rêva est tout simplement un geste d’ AMOUR

    Bises

  4.  
    Alexie
    26 novembre, 2011 | 17:34
     

    Je suis totalement d’accord avec Nathy et Suzame:quel beau geste d’amour
    Tu es capable aussi de te remettre en question,ce n’est pas le cas de tout le monde…alors chasses la culpabilité..tout s’arrangera..
    Bises

Laisser un commentaire